Retour au site

Wu Lyf: Live aux Transmusicales de Rennes

Live | 20 December 2010 | posté par The Drone

Wu Lyf



Il s'en est fallu de peu pour qu'on les rate. Pas facile d'obtenir le droit de filmer un groupe qui cultive autant le mystère que Wu Lyf. Ces quatre gamins de Manchester s'amusent à entretenir le flou sur leur histoire et leurs motivations, laissant libre cours aux théories les plus biscornues. Pour rappel, la page Myspace de Wu Lyf ne contient aucun titre en écoute, leur site n'était jusqu'à récemment accessible que par mot de passe, le groupe n'a pour l'instant pas de label et refuse toutes les interviews dans leur pays.




Avec leur crédo "If there's something to steal, steal it", Wu Lyf (pour World Unite/Lucifer Youth Fondation, allez comprendre...) cultivent une image de révolutionnaires pop, aux concepts abstraits et emmenés par un frontman à la voix de chat égorgé. Depuis leur passage auMIDI Festival à Hyères l'été dernier, nous nous sommes donné la mission d'obtenir une interview de la mysterieuse secte, bien conscients de la difficulté du projet.




Autant dire que nous ne faisions pas les malins en arrivant aux Transmusicales de Rennes, où Wu Lyf était attendu comme le Père Noël. Après de nombreuses négociations, nous nous voyons refuser une interview (ce sera pour une prochaine fois) mais nous obtenons la possibilité de filmer le concert. Voici donc en exclusivité deux titres de leur set à La Cité, qui était selon nous le meilleur concert du festival. Bien sûr vous nous direz que deux titres c'est peu, mais c'était un accord de principe avec le groupe (et des principes, on en a). Sachez que nous avons en notre possession l'intégralité du live au chaud dans un un coffre fort, mais nous serons les seuls privilégiés à pouvoir en profiter...




Heavy Pop











Spitting it concrete like the golden sun god